Des tombes du cimetière municipal de Fontainebleau profanées par des croix gammées

·1 min de lecture

Dans la nuit de dimanche à lundi, une soixantaine de tombes du cimetière municipal de Fontainebleau, en Seine-et-Marne, ont été profanées "par des croix gammées". 

Une soixantaine de tombes du cimetière municipal de Fontainebleau (Seine-et-Marne) ont été profanées "par des croix gammées" dans la nuit de dimanche à lundi, a-t-on appris lundi de sources concordantes. "67 stèles anciennes ou plus récentes ont été vandalisées par des croix gammées, roses, blanches et argentées", a indiqué à l'AFP le maire LR de Fontainebleau, Frédéric Valletoux.

Le cimetière juif, situé à côté du cimetière principal de la ville, n'a pas été profané, selon le parquet de Fontainebleau, qui a ouvert une enquête pour "dégradation de sépultures". D'étranges inscriptions "Biobananas" et "Charles" ont été également taguées sur les tombes mais "aucune inscription à caractère antisémite", a souligné le maire Frédéric Valletoux, qui a annoncé le prochain dépôt d'une plainte par la mairie. "Aucune revendication et aucune bombe de peinture n'ont été retrouvées sur place", a précisé le parquet.


Retrouvez cet article sur Paris Match