Sur la tombe de Johnny Hallyday à Saint-Barth, la ferveur de ses admirateurs est intacte

franceinfo avec AFP


Johnny Hallyday, décédé d'un cancer à l'âge de 74 ans, repose depuis décembre 2017 à Saint-Barthélémy qu'il aimait tant. Au cimetière de Lorient, sur cette petite île des Antilles, une cinquantaine de personnes vêtues de blanc ou de T-Shirts à l'effigie de leur idole sont venues se recueillir sur sa tombe, deux ans jour pour jour après sa mort.

Des fans venus de très loin

On est à des milliers de kilomètres de la métropole, mais cela n'a pas découragé ses fans les plus endurcis. Parmi eux, deux soeurs ch'tis, Nathalie Bommelaere et Nelly Fossaert, venues spécialement de l'Ain et du Gard. "Ça fait un an et demi qu'on économise pour ce voyage", indique Nathalie, qui s'est fait une manucure spéciale Johnny Hallyday pour l'occasion, en faisant une pause sous l'ombre d'un flamboyant.

En voyant la tombe couverte de coquillages et galets signés par les pèlerins, elle n'a pas pu retenir ses larmes. "Johnny, c'est toute notre jeunesse", explique Nelly. Elles s'attendent à pleurer de nouveau à l'arrivée de Laeticia Hallyday, pour la veillée.

Le choix de Johnny de se faire inhumer si loin de ses fans en avait déçu beaucoup, il y a deux ans. En premier lieu ses plus grands enfants, David Hallyday et Laura Smet, entrés dans un conflit d'héritage avec la veuve Laeticia.

"C'est une île paradisiaque, il est très bien ici. A Paris, ça n'aurait pas été pareil, sa tombe (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi