Tombée entre les griffes d’un pervers narcissique, Christine raconte son calvaire

·1 min de lecture

>> Tous les soirs dans la Libre Antenne d'Europe 1, les auditeurs se confient et témoignent. Une difficulté, une mauvaise passe ou un moment de bonheur, notre Libre antenne est avant tout la vôtre. Au micro d'Olivier Delacroix ce soir-là, Christine, 59 ans, raconte comment elle est tombée entre les griffes d'un pervers narcissique. Une "lente descente dans les ténèbres" qui a duré quatre ans.

De gentil à humiliant

"Pour moi, cet homme était le prince charmant. Je l'ai rencontré il y a sept ans : il était tellement gentil, il voulait que tout le monde sache que j'étais heureuse avec un homme. Mais ça s'est très vite dégradée et le prince charmant s'est transformé en diable. Il était toujours prêt à faire tout un tas de choses pour moi : il me faisait des cadeaux, me faisait des compliments toute la journée avec des tas de messages. Il me mettait sur un piédestal avec des choses que l'on a envie d'entendre. Il a continué jusqu'à ce que je tombe dans ses filets, dorés au départ. Mais ils se sont vite transformés en ténèbres.

Sa gentillesse devient vite un dénigrement. Il m'humilie, me déstabilise en m'attaquant, notamment sur mon poids. J'avais quatre-cinq kilos en trop, et quand il voyait quelqu'un qui avait un peu de poids dans la rue, il faisait semblant de vomir. Tout était comme ça : si je portais une robe, il me disait qu'elle était jolie, mais qu'elle ne m'allait pas. Ce sont de petites piques qui me déstabilisait. Au début, il était très gentil, il a tout fait pour que j...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles