"Je suis tombé dans un traquenard" : traité d’antisémite dans TPMP, Francky Vincent porte plainte contre Gilles Verdez pour diffamation

STEPH / VISUAL Press Agency

Le passage de Francky Vincent début décembre dans Touche pas à mon poste n’a pas été de tout repos. Venu défendre sa nomination de chevalier des Arts et des lettres, le chanteur a eu une vive confrontation avec Gilles Verdez au sujet de son admiration pour Dieudonné. "Je suis très choqué. Moi, Mr Vincent, ce ne sont pas les paroles qui me gênent. C'est votre adoration pour Dieudonné. Sur la chaîne de Alain Soral, un extrémiste d'extrême-droite, vous avez quand même dit que Dieudonné était votre idole: 'Je lui voue une admiration inconditionnelle, tout le respect du monde'. Dieudonné est un antisémite, condamné comme tel, comment pouvez-vous dire ça?", lui a reproché le chroniqueur avant de conclure en assénant que s’il "cautionne l’antisémitisme c’est qu’il est antisémite".

Francky Vincent a pris son temps pour donner une suite à ce clash. Trois semaines après cette violente confrontation, l’interprète d’Alice ça glisse a révélé avoir porté plainte pour diffamation contre le chroniqueur de Cyril Hanouna. "On me soupçonne d’être un sympathisant des antisémites parce que j’ai chanté une chanson en 2019 au Bal des quenelles de Dieudonné. Alors que ma femme est sémite, que j’ai eu un enfant avec une métisse sémite…"</...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi