"On est tombé dans son piège" : Olivier Véran règle ses comptes avec le professeur Raoult

Une prise de parole remarquée... Au début de la crise sanitaire, Didier Raoult avait fait énormément parler de lui en annonçant qu'un traitement à base d'hydroxychloroquine pourrait soigner les personnes touchées par le Covid-19. Lundi 12 septembre 2022, sur le plateau des Grandes Gueules, sur RMC, Olivier Véran a ouvertement critiqué le discours de celui-ci. "La science, elle tâtonne. Elle met du temps, elle se plante. Mais tout le monde a peur et pour conjurer la peur collectivement, parfois la magie apporte des solutions qui nous paraissent rationnelles. C'est ça le piège dans lequel une partie de l'opinion est tombée. Ils ont considéré qu'une solution magique valait une solution scientifique. C'est là que moi, j'ai été en désaccord total", a-t-il déclaré. Cash, le porte-parole du gouvernement a précisé : "J'aurais été le premier ravi si la chloroquine avait sauvé des vies et empêché les gens de tomber malade."

Olivier Véran a développé ses propos en ajoutant : "C'est une production française, une recherche française et ça ne coûte pas cher. Mais ce n'était pas le cas. Et brandir ça comme on brandirait une amulette en disant : 'fort de mon autorité, je vous dis que je n'ai pas besoin de faire d'étude. Vous voulez que je vérifie ? Non, je n'ai pas besoin, c'est moi qui vous le dis', c'est le qui parle plutôt que le ce dont on parle." Alors que des patients auraient été guéris grâce au traitement du professeur Raoult, le porte-parole (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Adrien Quatennens : enquête ouverte contre le député LFI après une main courant de son épouse
Olivier Véran : ses confessions sur son burn-out en pleine crise sanitaire
Ségolène Royal écartée de BFMTV : la mise au point cash de Marc-Olivier Fogiel, "elle a planté le rendez-vous"
Mort d'Elizabeth II : cette requête d'Elisabeth Borne qui fait polémique
Olivier Véran allume Ségolène Royal : “elle ne m'inspirait pas confiance”