Tom Sharpe: Le Grand Prix de l’humour noir s’éteint à 85 ans

© Prisma Presse
Tom Sharpe: Le Grand Prix de l’humour noir s’éteint à 85 ans

Auteur de la série des Wilt en 1976, l’écrivain satirique Tom Sharpe est décédé à l’age de 85 ans, en Espagne. Il avait reçu le Grand Prix de l’humour noir en 1986 pour son œuvre.

C’est l'une des plumes anglaises les plus féroces qui nous a quittés. A l’age de 85 ans, l’écrivain satirique Tom Sharpe s’en est allé, «d'une complication du diabète dont il souffrait», explique sa maison d’édition Anagrama. Installé en Catalogne depuis les années 80, le père de la série des Wilt coulait des jours heureux à Llafranc, sur la Costa Brava, un bord de mer très prisé des milliardaires, et notamment de Dali et Hemingway avant lui.

 

Né en 1928 à Londres d’un père pasteur, Tom Sharpe s’installe en Afrique du Sud après des études à Cambridge et son service militaire. Il y officie comme travailleur social dans les quartiers défavorisés de Soweto. Une expérience qui va lui inspirer plusieurs romans (Mêlée ouverte au Zoulouland, Outrage public à la pudeur ), ainsi qu'une pièce qui dénonce le régime de l'apartheid. Considéré comme communiste, il est expulsé du pays en 1961.

 

De retour en Angleterre, il se met à enseigner l'histoire au College of Art and Technology de Cambridge. Entre 1963 à 1972, il alimente ainsi son œuvre de petites anecdotes qu'il empreinte à son quotidien et finit par écrire son premier bouquin en 1976. Il s’agit de Wilt 1 ou Comment se sortir d'une poupée gonflable et de beaucoup d'autres ennuis encore: son chef d’œuvre. Après le premier épisode va suivre une saga en 5 tomes. Tom Sharpe y raconte les aventures de Henry Wilt, un prof de littérature anglaise idéaliste et maladroit. À travers les mots de ce anti-héros, l’écrivain glisse des piques réactionnaires, et fait dans l’humour noir, mêlant comédie et critique sans réserve de l’ordre établi. Une performance qui lui vaut un succès critique et le titre de l'un des plus grands humoristes anglais contemporains. Après la publication en 1971 de Mêlée ouverte au Zoulouland, Tom Sharpe reçoit en 1986 le Grand Prix de (...)

Lire la suite sur gala.fr

Tom Sharpe: Le Grand Prix de l’humour noir s’éteint à 85 ans