Tom Leeb : comment il a (mal) vécu l'annulation de l'Eurovision

Il voulait donner le meilleur de lui en interprétant sa chanson The Best in me ce samedi 16 mai lors de la finale de l’Eurovision à Rotterdam, aux Pays-Bas, mais l’épidémie de coronavirus a tout chamboulé. Il y a deux mois, le 18 mars dernier, le concours est officiellement annulé. Un véritable coup de massue pour le candidat français Tom Leeb. « Ça a été un mélange de frustration et d'acceptation immédiate. La santé prime et c'est normal. Et en même temps je ne pouvais m'empêcher de regretter de ne pas me produire sur la plus grande scène d'Europe. Ça aurait été un beau tremplin mais c'est la vie », explique ce samedi dans les colonnes du Parisien le fils de Michel Leeb. « Je devais être disponible 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 pour défendre notre candidature. Et tout s'est arrêté du jour au lendemain », se souvient le chanteur. Un coup d’arrêt brutal qui a même eu une conséquence physique sur sa santé.

« Trois jours après l'annulation, j'ai cru que j'avais le coronavirus car j'étais groggy. C'était juste une forte baisse de tension », rassure l’artiste de 31 ans qui ne cache pas sa déception. Maigre consolation, il participera ce samedi sur France 2 dans Europe Shine a light, le programme qui remplace le traditionnel concours. « J'ai juste enregistré un petit message et ils vont passer un extrait du clip. On a également fait une chanson collégiale », explique dans Le Parisien Tom Leeb que l’on retrouvera également ensuite avec Stéphane Bern pour une émission spéciale.

« Beaucoup

Retrouvez cet article sur GALA

Emmanuel Macron et Edouard Philippe, ces "young leaders" qui nous gouvernent
Meghan Markle et Harry coincés par Elizabeth II : ils remboursent enfin Frogmore Cottage
Olivier Sarkozy divorce : d'où vient sa fortune colossale ?
Denis Brogniart : comment il a séduit sa femme Hortense grâce à Koh-Lanta
Coronavirus : Barack Obama accable Donald Trump, comparé à un "petit enfant"