En télétravail, cet élu américain a eu du mal à gérer sa webcam

Hortense de Montalivet
·Journaliste et vidéaste
·1 min de lecture
En télétravail, cet élu américain a eu du mal à gérer sa webcam

INSOLITE - “Je n’arrive pas à changer le sens!”, “Vous êtes à l’envers, Tom!” Les joies du télétravail au encore frappé. Quelques jours après un avocat qui apparaissait sous le filtre d’un chat lors d’une réunion Zoom, c’est au tour au représentant républicain du Minnesota, Tom Emmer, de parler tête en bas lors d’une réunion du comité de la Chambre, jeudi 11 février.

La présidente du comité a dû suspendre la séance après que Tom Emmer a parlé, la tête en bas, sur son écran, pendant plusieurs minutes. “Est-ce que tout va bien?” a-t-elle demandé sous le rire des autres participants. “Oui, mais je n’arrive pas à changer ça”, a expliqué le républicain, la tête semblant flotter dans le décor. Avant de finalement réussir à revenir dans le bon sens.

Cette scène grotesque fait écho à une autre qui avait eu lieu quelques jours plus tôt, au Texas. On y voyait un avocat ne pas réussir à se dépêtrer d’un filtre “chat” sur Zoom.

À voir également sur Le HuffPost: Le Prix Goncourt 2020 via Zoom ne s’est pas déroulé sans petites encombres technologiques

LIRE AUSSI:

Covid: le nombre de salariés en télétravail n'a pas augmenté depuis l'avant-pandémie

Vous alternez télétravail et présentiel et ça vous fatigue: c'est normal

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.