A Tokyo, le légendaire Walkman fête ses quarante ans avec nostalgie

franceinfo Culture avec agences

Il ressemble désormais à un smartphone avec un écran tactile, une mémoire gigantesque et une connexion sans fil : le baladeur audio Walkman du Japonais Sony existe toujours, bien que méconnaissable par rapport à ses débuts il y a quarante ans.

Sorti en 1979, le Walkman inaugural, matricule TPS-L2, était un engin bourré de pièces mécaniques. "C'était d'une précision impressionnante, au point que je me demande si on saurait le refaire aujourd'hui", confie à l'AFP l'ingénieur Hiroaki Sato, concepteur des plus récents Walkman et un brin nostalgique des anciens, que l'on peut admirer actuellement dans une exposition organisée à Tokyo pour les 40 ans de la gamme. "J'étais collégien quand le premier modèle est sorti, et je n'ai pas eu les moyens de l'acheter", regrette Hiroaki Sato.

Des airs d'antiquité

Aujourd'hui, ce Walkman premier du nom a l'air d'une antiquité, avec son boîtier fait pour y loger une cassette, ses boutons physiques à enfoncer, son casier à piles ou les curseurs pour le volume. Mais des exemplaires fonctionnels circulent toujours sur le marché de l'occasion, dont un présenté comme neuf et jamais utilisé, vendu la bagatelle de 1,3 million de yens (11.000 euros), soit près de 40 fois son prix initial.


"Je ne pense pas que les Walkman actuels pourront toujours être utilisés dans 40 ans", déplore l'ingénieur. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi