Tokyo finit en baisse de 4,73%

(Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 4,73% mardi, sa plus lourde perte depuis quinze mois, pour retomber à son plus bas niveau depuis la mi-octobre, dans le sillage des marchés américains.

L'indice Nikkei a cédé 1.071,84 points à 21.610,24 et le Topix, plus large, a abandonné 80,33 points (-4,40%) à 1.743,41.

Le Nikkei n'avait pas accusé une baisse aussi marquée en pourcentage depuis le 9 novembre 2016. Il accuse un repli de 10,4% par rapport à son pic de clôture du 23 janvier.

Lundi à New York, le Dow Jones a fini en repli de 4,6% et le Standard & Poor's 500 de 4,1%, des baisses d'une ampleur sans précédent depuis août 2011.

La secousse subie par les marchés américains s'est répercutée à l'ensemble des places asiatiques: au moment de la clôture de Tokyo, la Bourse de Hong Kong perdait 3,8%, celle de Séoul 1,32%, celle de Shanghaï 2,62% et l'indice MSCI des marchés d'Asie-Pacifique hors Japon 3,28%.

"Les investisseurs sont en train de déboucler leurs positions à risque", explique Takuya Takahashi, responsable de la stratégie de Daiwa Securities. "Les gens sortent des actifs à risque et à ce stade, on ne sait pas si c'est momentané ou pas."

Le Nikkei pourrait trouver un soutien sur sa moyenne mobile à 200 jours, à 20.938 points, ajoute-t-il.

Certains intervenants disent espérer que la Banque du Japon achètera des fonds indiciels (ETF) ce mardi pour soutenir le marché. Elle a consacré lundi 73,1 milliards de yens (542 millions d'euros) à ce type d'achats lundi.

La baisse a touché l'ensemble des secteurs et n'a épargné aucune des grandes valeurs de la cote: SoftBank a cédé 4,9%, Toyota 2,87%, Nissan 1,58% et Fast Retailing, la maison mère d'Uniqlo, 5,46%.

Sur le marché des changes, le yen s'appréciait de 0,17% face au dollar à 108,90 au moment de la clôture du marché actions.



(Service Marchés)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages