Tokyo : les écouteurs sans fil, nouvelle plaie du trafic ferroviaire

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Les entreprises ferroviaires japonaises sont en lutte contre les écouteurs sans fil, trop nombreux à tomber sur les voies. (Photo d'illustration)
Les entreprises ferroviaires japonaises sont en lutte contre les écouteurs sans fil, trop nombreux à tomber sur les voies. (Photo d'illustration)

De petits objets, mais un gros labeur. Depuis plusieurs mois, les entreprises ferroviaires japonaises doivent redoubler d'efforts pour se débarrasser des écouteurs sans fil, de plus en plus nombreux à se retrouver malencontreusement sur les voies. La société JR East, qui exploite le réseau ferré de Tokyo, a déploré environ 950 cas d'écouteurs tombés sur les rails dans la capitale et sa région entre juillet et septembre. Une quantité qui représente à elle seule un quart de tous les objets retrouvés sur les voies, comme le rapporte le quotidien Japan Times, dont les informations ont été repérées par nos confrères de Ouest-France.

Pour récupérer les objets tombés sur les voies, les agents des stations de train ou de métro utilisent une pince. Mais dans le cas des écouteurs sans fil, l'utilisation de l'outil est plus difficile, car les appareils abandonnés ont tendance à se glisser sous les graviers. L'entreprise JR East a fini par prendre les devants et s'est associée avec le groupe Panasonic pour créer un aspirateur spécialisé, dans le but de permettre aux agents de récupérer plus facilement ces écouteurs. Des tests sont actuellement menés dans la station Ikebukuro de JR East, avec des premiers résultats optimistes.

Sensibilisation des voyageurs

Pour éradiquer cette nouvelle plaie, les responsables de JR East ont aussi tenu à sensibiliser les voyageurs, en leur demandant de bien faire attention à ne pas faire tomber leurs appareils. Ils demandent également aux [...] Lire la suite