Le Togo prolonge le recensement de sa diaspora, l’opposition reste méfiante

Le Togo a prolongé l'opération de recensement de sa diaspora, débutée le 8 mars. Au lieu du 7 juin, le premier recensement des Togolais de l'extérieur prendra fin le 30 juin, soit trois semaines supplémentaires pour cette opération lancée par le ministère togolais des Affaires étrangères. Présentée comme une façon de mieux répondre aux besoins de la diaspora, et de renforcer sa contribution au développement national, l’initiative suscite toutefois une certaine méfiance.

Cette prolongation a été décidée en raison de l'engouement que suscite le recensement, affirme Safiou Radji. Selon le responsable de l'équipe en charge du premier recensement des Togolais de l'extérieur, c'était une demande d'associations et de missions diplomatiques, pour mener à bien une opération qu'il présente comme une manière d'affiner l'approche des autorités togolaises dans leur relation avec la diaspora.

Dans l'opposition, le président du Parti des Togolais y voit plutôt le signe d'une faible participation des Togolais de l'étranger. Pour Nathaniel Olympio, elle traduit une méfiance de la diaspora envers les autorités.

Les chiffres du recensement ne sont pas encore disponibles : Safiou Radji préfère attendre la fin du mois pour commenter les résultats définitifs de l'opération.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles