Publicité

Togo: la nouvelle Constitution va faire passer le pays à un régime parlementaire

Le Togo a une nouvelle Constitution, qui va faire passer le pays à la Vème République, faisant passer le pays d'un régime présidentiel à un régime parlementaire. Le texte, proposé par un groupe de députés en majorité issus du parti Unir au pouvoir, a été adopté dans la nuit de lundi 25 à mardi 26 mars, à 89 voix pour, une contre et une abstention. Il a été voté à moins d'un mois des prochaines élections législatives et alors que le mandat des députés est arrivé à échéance fin décembre. Le pays

Avec cette nouvelle Constitution, il n'y aura plus d'élection présidentielle au Togo, alors que la prochaine devait avoir lieu dans un an. Le pays conserve un président de la République qui sera élu par les députés et sénateurs réunis en Congrès, pour un mandat unique de six ans. Mais son rôle deviendra alors symbolique.

Celui qui exercera la pleine autorité sera le président du Conseil des ministres, désigné pour six ans également, qui gère les affaires du gouvernement et représente le pays à l'extérieur. Cette fonction revient au chef du parti qui sortira majoritaire des législatives, ce pour un mandat de six ans.

La nouvelle Constitution doit être promulguée dans les 15 jours qui suivent son adoption. Elle remplace le texte actuellement en vigueur, adopté par référendum en 1992 et modifié depuis à trois reprises.

Si cette réforme, passée peu avant ce calendrier, a ses soutiens, elle a aussi ses détracteurs de L'opposition et de la société civile qui dénoncent « un coup d'État constitutionnel ».


Lire la suite sur RFI