Le titanesque pari du Wikipédia de la nature

Par Guillaume Grallet

The Explorers propose des vidéos mais aussi un réseau social où l'on peut envoyer des images des quatre coins du globe.

Des passionnés français ont lancé l'application The Explorers, vedette annoncée de la COP15 sur la biodiversité, qui se tiendra en Chine en 2020.


Imaginez une application dédiée entièrement à la nature. Qui se donne pour ambition de dresser un inventaire du patrimoine de la terre, c'est-à-dire aussi bien des animaux vivant dans les endroits les plus reculés, de la faune aquatique, que des végétaux présents dans les quatre coins du globe. C'est The Explorers. L'application que l'on peut retrouver sur son téléphone, sur ordinateur comme à la télévision, met en avant les arbres géants des forêts sèches en Nouvelle-Calédonie, la situation préoccupante des coraux moux de l'île de Lifou, ou encore les baleines de Polynésie.

Également au programme, de très rares images de la Cité blanche au Honduras, des plans sur la vie quotidienne des phoques annelés de l'Arctique ou encore des images du peuple Asmat en Papouasie. « Nous voulons faire un check up de la planète à la plus haute qualité visuelle possible, en montrant sa beauté mais aussi ses blessures », explique son Olivier Chiabodo, l'inventeur du programme télévisé La Carte aux trésors et ancien présentateur d'Intervilles, qui a étudié la médecine avant de se lancer dans la télévision, rejoint dans l'aventure par Jean-Pierre Morel, ancien directeur financier de TF1, ou encore le producteur Jean-Hugues Noël.

Réseau social où l'on parle des lémuriens de Vohimana comme des aras rouges du Honduras

À l'origine, l'application proposait une poignée de films en ultra-haute définition 8K, dans des formats courts (deux minutes) mais aussi des 26 et 52 minutes. Aujourd'hui, The Explorers est aujourd'hui disponible dans 170 pays en 17 langues. L'abonnement est à 2,99 euros ou dollars par mois. Désormais, chacun peut, armé d'un smartphone, soumettre une photo, une vidéo, un dessin d'une espèce menacée. Les envois sont modérés dans les dix heures par une équipe de (...)

Lire la suite sur LePoint.fr

Même Mark Zuckerberg est sur TikTok
5G : le scénario que souhaite à tout prix éviter le régulateur
« Dans moins de 5 ans, une capitale européenne bannira la voiture thermique »
« La capacité de prise de décision des automates supplantera celle des humains »
Recevez la newsletter Le Point.fr