Tisane, compost, décorations... Que faire de son sapin de Noël après les fêtes?

Dans une ferme urbaine de Londres, un petit troupeau de chèvres s'attèle à manger des centaines des sapins de Noël le 7 janvier 2022 - Tolga Akmen © 2019 AFP
Dans une ferme urbaine de Londres, un petit troupeau de chèvres s'attèle à manger des centaines des sapins de Noël le 7 janvier 2022 - Tolga Akmen © 2019 AFP

Il est déjà temps de débarrasser votre sapin de ses guirlandes et de ses boules pour les ranger dans les cartons. Chaque hiver, près de six millions de sapins sont achetés en France pour décorer la maison lors des fêtes de fin d'année. Mais dès le début du mois de janvier, se pose la question de son recyclage.

Dans tous les cas, il est interdit de l'abandonner sur le trottoir, dans un espace public ou même en forêt. Un tel "dépôt sauvage" est passible d'une amende allant jusqu'à 150 euros. Dans certaines régions comme en Alsace, la tradition est d'organiser de grandes crémations de sapins dans les villages. Il existe toutefois de nombreuses alternatives.

• Du compost ou du paillis grâce aux collectes

Qu'ils soient broyés par vos propres soins ou par une collectivité ou une association, les sapins peuvent être recyclés en compost ou en paillis. Selon le ministère de l'Agriculture, une tonne de sapins permet de produire de 300 à 400kg de compost.

En l'utilisant dans les espaces verts, le compost permet d'enrichir les sols. Le paillis de sapin, lui, permet de protéger les sols et plantations de l'évaporation de l'eau et du froid, de limiter les mauvaises herbes et peut servir de répulsif naturel pour les potagers.

De nombreux points de collectes sont mis en place dans les communes par les municipalités ou par des associations. En outre, des magasins proposent de récupérer votre sapin: il suffit de le ramener où vous l'avez acheté, avec même parfois un bon d'achat à la clé, pour inciter au recyclage.

• Un moyen de protéger les dunes de sable

Dans certaines communes du littoral, les sapins sont collectés afin d'être utilisés comme paillage et renforts dans les dunes de sable. Ils permettent ainsi de protéger ces dernières contre l'érosion et contre l'avancement du sable, agissant comme de véritables coupe-vent.

"Ces actions ont pour objectif de contribuer au piégeage du sable transporté par le vent, de limiter l'érosion éolienne sur les zones non végétalisées, et de favoriser le développement ultérieur de la couverture végétale naturelle des dunes", explique Loïc Gouguet de l'Office national des forêts (ONF).

De telles opérations sont organisées sur le littoral atlantique, comme à Capbreton, ou sur les côtes de la Manche, à l'instar de la ville de Fort-Mahon.

• Des recettes pour humains ou animaux

Plusieurs alternatives vous permettent aussi de profiter de votre sapin plus longtemps. Le sapin peut apporter des saveurs à votre cuisine et vous apporter de nouvelles recettes orignales. Les épines sont riches en vitamines C et offrent une odeur montagnarde et boisée, parfaite pour des recettes hivernales.

En effet, elles ont tout à fait leur place au milieu de vos herbes aromatiques habituelles. Crème glacée au gingembre et au sapin, saumon fumé aux épines de sapin, sel de sapin... De nombreuses recettes sont disponibles sur Internet. L'usage le plus répandu est de faire une tisane avec les épines. Il suffit ainsi d'écraser les aiguilles avec un mortier puis de les infuser dans de l'eau bouillante.

Si vous ne raffolez pas de l'idée, d'autres se feront une joie de déguster votre sapin: les animaux. Ainsi, de nombreux parcs ou zoos peuvent récupérer les arbres pour nourrir chèvres, moutons, lamas ou même chameaux.

• Une décoration maison

Pourquoi ne pas réutiliser son sapin dans un projet "DIY" (do it yourself en anglais) ou "fait maison"? Par exemple, le tronc peut devenir, une fois découpé, des sous-verres ou des dessous-de-plat. Les branches peuvent, elles, être utilisées pour créer des cadres ou diverses décorations boisées.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les aiguilles peuvent être utilisées dans vos produits ménagers faits maison. Quelques-unes dans du vinaigre blanc permettent, par exemple, d'obtenir un produit d'entretien parfumé.

• Une seconde vie en le replantant

Si vous avez opté pour un sapin de Noël en pot, en motte ou en conteneur, vous pouvez lui offrir une seconde vie. En effet, si l'arbre a toujours ses racines, il peut être replanté. Comme le rapporte Jardiland, il faut en premier lieu lui laisser un temps d'acclimatation entre la chaleur d'une maison et les températures extérieures. Si possible, le sapin doit ainsi être placé dans une pièce lumineuse et fraîche. Ensuite, il peut être sorti, dans un endroit abrité. Ce n'est qu'après quelques semaines qu'il peut être planté en terre.

L'enseigne de jardinerie écrit également ne pas recommander d'utiliser le bois et les aiguilles du sapin pour la cheminée car c'est un bois "peu calorifique" qui va "s’enflammer très rapidement et encrassera considérablement votre cheminée".

Article original publié sur BFMTV.com