Des tirs de roquette en direction d'Israël fragilisent la trêve à Gaza

JERUSALEM (Reuters) - Les défenses antiaériennes israéliennes ont intercepté dans la nuit de samedi deux roquettes palestiniennes qui ont été tirées de la bande de Gaza, a annoncé Tsahal.

Quelques minutes plus tôt, les sirènes d'alarme ont retenti à Beersheba, la plus grande ville du sud d'Israël, à 35 km de la bande de Gaza.

Cette attaque intervient après une trêve conclue entre Israël et le Djihad islamique mettant fin à deux jours d'affrontements sans précédent depuis plusieurs mois.

Les hostilités ont éclaté mardi après un raid de l'aviation israélienne qui a coûté la vie au chef militaire du mouvement à Gaza.

Le bilan des deux jours d'affrontements, communiqué par les services médicaux de l'enclave, s'élève à 34 morts, côté palestinien. Huit enfants et trois femmes figurent parmi les victimes, qui sont pour moitié des civils, ont-ils souligné.

Côté israélien, où des centaines de roquettes se sont abattues, on déplore plusieurs dizaines de blessés. Les tirs en provenance de la bande de Gaza ont en outre paralysé le sud du pays pendant deux jours.


(Ari Rabinovitch; Arthur Connan pour le service français)