Tirs de mortiers dans le quartier de Stalingrad: le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire

Alexandra Gonzalez avec Carole Blanchard
·1 min de lecture
Des tirs de mortiers ont visé des toxicomanes du quartier de Stalingrad à Paris le week-end dernier.  - BFM Paris
Des tirs de mortiers ont visé des toxicomanes du quartier de Stalingrad à Paris le week-end dernier. - BFM Paris

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire ce mardi, après les tirs de mortiers à Stalingrad le week-end dernier, a appris BFMTV auprès du parquet. L'enquête est ouverte du chef de violences avec arme.

Au cours des nuits du 30 avril et du 1er mai, des toxicomanes de ce quartier de Paris avaient été visés par des tirs de mortiers d'artifice. Selon une source policière, ces tirs seraient le fait d'habitants du quartier, qui cherchaient à faire fuir les consommateurs de crack.

Dans la nuit du 30 avril, 14 tirs ont été dénombrés, puis 23 dans la nuit du 1er au 2 mai. Une enquête est diligentée par le commissariat du 19e afin de déterminer les circonstances de ces agissements ainsi que d'en identifier leurs auteurs.

Article original publié sur BFMTV.com