Tirage au sort, travail pendant six mois… François de Rugy dévoile les contours de la Convention citoyenne pour le climat

franceinfo
Cette assemblée de citoyens se réunira "d'ici la fin du mois prochain", annonce le ministre dans "Le Parisien".

Le fonctionnement de la convention citoyenne pour le climat et du conseil de défense écologique se précisent. Dans un entretien au Parisien, dimanche 19 mai, le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, détaille les contours de ces deux nouvelles entités, annoncées par Emmanuel Macron le 25 avril, dans la foulée du grand débat national.

"Cent cinquante citoyens seront tirés au sort" pour prendre part à cette convention, confirme le ministre auprès du Parisien, précisant que ces Français pourront refuser d'y participer. "Ils représenteront la France dans sa diversité", défend François de Rugy. "Le tirage au sort sera fait en croisant les listes électorales et des listes des abonnés au téléphone, pour mobiliser y compris des gens qui se sont désintéressés des élections", explique-t-il.

Cette assemblée de citoyens commencera à travailler sur les questions environnementales "d'ici la fin du mois prochain", ajoute François de Rugy. "Les travaux dureront ensuite six mois. Ils travailleront un week-end sur trois et seront défrayés", développe l'ancien président de l'Assemblée nationale.

Des auditions d'experts

Comment ces Français tirés au sort travailleront-ils ? "Ils auditionneront des experts sur le climat, des économistes, des associations, des acteurs économiques et sociaux… qui leur présenteront l’état de la situation mais aussi les impacts, l’efficacité (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi