Tir mortel d'Alec Baldwin: les producteurs du film "Rust" font appel de leur amende

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les autorités du Nouveau-Mexique ont infligé une amende de 136.793 dollars à la production du film. Celle-ci réplique, en rejetant toute responsabilité dans le drame qui a coûté la vie à Halyna Hutchins.

Les producteurs du film Rust font appel de l'amende infligée par le ministère de l'Environnement du Nouveau-Mexique, qui les accuse d'avoir manqué aux mesures de sécurité sur le plateau. En octobre dernier, la directrice de photographie Halyna Hutchins a été tuée et le réalisateur Joel Souza blessé sur le tournage alors qu'Alec Baldwin répétait avec ce qu'il croyait être une arme sûre et non chargée.

Rust Movie Productions a écopé d'une amende de 136.793 dollars (soit 126.000 euros) en avril dernier. Selon le ministère de l'Environnement du Nouveau-Mexique - État du sud-ouest des États-Unis où s'était déroulé le tournage - les producteurs de Rust ont fait preuve d'une "indifférence manifeste à l'égard des dangers reconnus liés à l'utilisation d'armes à feu sur le plateau".

"La loi permet explicitement aux producteurs de déléguer"

D'après des documents relayés par le Hollywood Reporter, qui révèle l'information, la société de production assure que le département de sécurité du ministère n'est pas en capacité de déterminer s'il y a bien eu une violation du protocole sur le tournage:

"Ce qu'ils qualifient d''extincteur' en assurant qu'il aurait dû être inspecté et entretenu n'est pas un vrai extincteur, mais un dispositif d'effets spéciaux qui crée de la fausse fumée", assurent-ils. "Leur tentative d'étendre la régulation des extincteurs à un dispositif d'effets spéciaux montre leur incompréhension de l'industrie du cinéma."

Rust Movie Productions ajoute que la supervision du plateau n'était pas de sa responsabilité: "La loi permet explicitement aux producteurs de déléguer des missions aussi cruciales que la sécurité des armes à feu à des experts de ce domaine, et n'attribue pas cette responsabilité aux producteurs, dont l'expertise concerne la gestion des finances et des contrats pour la logistique du tournage." La production assure dans le même document qu'elle a respecté tous les protocoles de sécurité et qu'elle était intervenue sur de précédents incidents mineurs signalés par le ministère.

Responsabilité trouble

Dans sa décision d'avril, le ministère de l'Environnement du Nouveau-Mexique avait dénoncés des manquements "graves" et "délibérés", qui "suggèrent que si les procédures de sécurité habituelles de l'industrie avaient été suivies, le tir fatal à Halyna Hutchins et la blessure grave de Joel Souza n'auraient pas eu lieu".

La question de la responsabilité se pose depuis le jour du drame, et tous les protagonistes se renvoient la balle. Serge Svetnoy, chef éclairagiste du film, a porté plainte pour "négligence" contre Alec Baldwin, la production et l'armurière du film, Hannah Gutierrez-Reed, en novembre dernier. Cette dernière, dont le nom est fréquemment évoqué, s'était dit victime d'un coup monté. Elle-même a dénoncé un plateau "dangereux". En février, la famille de Halyna Hutchins a entamé des poursuites contre Alec Baldwin, sept producteurs et des membres de l'équipe de tournage.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - USA: les autorités publient des images du tir mortel d'Alec Baldwin sur un tournage

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles