Tir mortel d'Alec Baldwin: la police évoque des SMS "inquiétants" envoyés par l'armurière du film

Alec Baldwin échange avec un policier après son tir mortel sur le tournage de
Alec Baldwin échange avec un policier après son tir mortel sur le tournage de

Au lendemain de la publication de vidéos et documents relatifs au tir mortel d'Alec Baldwin sur le tournage du film Rust, le shérif de Santa Fe a révélé, dans l'émission Today de NBC, de nouveaux éléments de l'enquête qui tente de déterminer la personne à l'origine de la présence et de l'utilisation de munitions réelles.

Ce dernier évoque des textos "inquiétants" échangés entre Hannah Gutierrez Reed, l'armurière du film, et un fournisseur de munitions avec lequel la jeune femme avait travaillé sur un précédent projet en 2021.

"Pour l'instant, personne n'a avoué avoir apporté des balles réelles sur le plateau de tournage. Les informations provenant de SMS sont inquiétantes, car on parle de munitions réelles qui auraient peut-être servi sur un autre plateau de tournage, quelques mois avant le début de la production du film Rust, a déclaré le shérif Adan Mendoza.

"Personne n'est tiré d'affaire"

Jason Bowles, l'avocat d'Hannah Gutierrez Reed a rapidement réagi à l'évocation de ces messages. Il déclare à CNN que sa cliente voulait essayer de tirer avec ce pistolet pour comprendre le fonctionnement des armes anciennes. Il maintient également qu'elle n'a pas utilisé de balles réelles sur le plateau.

876450610001_6305129257001

À ce stade de l'enquête, ouverte depuis les faits, Adan Mendoza a indiqué que la police de Santa Fe attendait toujours les rapports médico-légaux du FBI et le rapport final du bureau du médecin légiste pour venir compléter leur dossier de pièces à convictions, long de plus de 200 pages.

"Il est difficile de déterminer à l'heure actuelle la direction que va prendre l'affaire. Je l'ai déjà dit, je pense qu'il y avait du laisser-aller sur le plateau. Il y avait de la désorganisation et un certain degré de négligence. Personne n'est tiré d'affaire", affirme-t-il.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles