Le tir mortel "avait une chance sur mille milliards" de se produire, confie Alec Baldwin

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le tournage du western américain "Rust", endeuillé par la mort de la directrice de la photo tuée par Alec Baldwin d'un tir de revolver accidentel pendant une répétition ne reprendra pas, a indiqué l'acteur hollywoodien dans une interview samedi. "Il arrive parfois des accidents sur les plateaux de tournage mais rien de tel. Il y avait une chance sur mille milliards que ça se produise", a-t-il déploré.

"Elle était ma famille"

Alec Baldwin s'exprimait pour la première fois devant des caméras de télévision depuis le drame, le 21 octobre, et il a redit combien il était affecté. "Elle était ma famille", a-t-il déclaré à propos de la victime Halyna Hutchins, selon des images diffusées par la chaîne people TMZ, montrant Alec Baldwin accompagné de son épouse Hilaria à Manchester, dans le Vermont (nord-est). Il avait déjà auparavant exprimé sur Twitter sa douleur après la tragédie et indiqué qu'il coopérait avec la police chargée de l'enquête.

L'enquête se poursuit

Aucune arrestation n'a eu lieu à ce stade et les investigations se poursuivent sur les circonstances du drame survenu au ranch de Bonanza Creek, où Alec Baldwin tournait un film de western se déroulant au XIXe siècle. Il manipulait un revolver qui lui avait été présenté comme non chargé et inoffensif quand le coup est parti, tuant Halyna Hutchins et blessant à l'épaule le réalisateur Joel Souza.

Vers une interdiction des armes à feu sur les plateaux ?

Depuis l'accident, les appels en faveur d'un meilleur contrôle des armes sur...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles