Tir de missile de la Corée du Nord: Washington veut une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU

Réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU sur la crise ukrainienne, à New York le 21 février 2022. PHOTO D'ILLUSTRATION - TIMOTHY A. CLARY © 2019 AFP
Réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU sur la crise ukrainienne, à New York le 21 février 2022. PHOTO D'ILLUSTRATION - TIMOTHY A. CLARY © 2019 AFP

Après de nouvelles provocations, les sanctions? Les Etats-Unis ont officiellement demandé au Conseil de sécurité des Nations unies de se réunir ce vendredi pour aborder la question de la Corée du Nord, a appris l'agence de presse Reuters.

Depuis plusieurs jours, Pyongyang multiplie les tirs de missiles en direction de l'est de la péninsule coréenne. Jeudi, trois nouveaux missiles ont été lancés, dont un missile balistique intercontinental qui a créé une fausse alerte au Japon.

"Ce lancement est une violation de multiples résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU", écrivait il y a quelques heures dans un communiqué Ned Price, porte-parole du département d'État américain.

Dès ce vendredi?

Cette tension provoquée par Pyongyang est préoccupante à l'heure où Américains et Sud-Coréens mènent des exercices militaires conjoints et où la situation géopolitique mondiale apparaît très instable.

Reuters explique que la demande de Washington a été appuyée par le Royaume-Uni, la France, l'Albanie, l'Irlande et la Norvège.

Selon les informations de l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, le Conseil de sécurité des Nations unies pourrait se réunir dès ce vendredi, à 15 heures (20 heures à Paris).

Article original publié sur BFMTV.com