Tiny Pretty Things (Netflix) : les scènes de sexe jugées “obscènes et inutiles” au Royaume-Uni

·1 min de lecture

Cinq ans après sa parution, le premier des deux tomes de la saga littéraire Tiny Pretty Things des autrices américaines Sona Charaipotra and Dhonielle Clayton est adapté sur Netflix. La série dramatique connaît un démarrage tonitruant sur la plateforme de streaming, puisqu'elle demeure encore aujourd'hui à la troisième position des contenus les plus visionnés sur Netflix, et ce plus de deux semaines après sa sortie le 14 décembre dernier.
Considérée comme un savoureux mélange entre les séries Elite, Pretty Little Liars et le film Black Swan, Tiny Pretty Things révèle l'univers impitoyable de la danse à travers les aventures des jeunes apprentis de l'école "Archer School of Ballet" à Chicago. Le premier épisode commence en effet par la chute de la meilleure ballerine de l'académie, coïncident avec l'arrivée d'une nouvelle recrue...

À lire également

Maeva Ghennam (Les Marseillais) arrêtée à Dubaï pour une tenue trop sexy

Mais la série, dotée d'un casting jeune et sexy, est-elle trop sulfureuse ? Les commentaires sur Twitter, relayés par de nombreux médias britanniques dont le Daily Mail, dénoncent une nudité excessive, "obscènement inutile" et des scènes d'... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi