Tin-Tin : le tatoueur des stars accusé de cyberharcèlement, exhibition sexuelle et séquestration

·1 min de lecture

Il s'appelle Cyril Auville mais le Tout-Paris le connaît sous le pseudonyme de Tin-Tin. Âgé de 55 ans il s'est installé à Paris dans les années 90, a gagné ses galons et s'est créé une belle clientèle ; parmi les vedettes qui fréquentent le tatoueur dès ses débuts on peut citer Jean-Paul Gaultier, Yannick Noah, JoeyStarr ou Pascal Obispo. Jamais la réussite de Tin-Tin ne s'est démentie au fil des années...

Mais voilà que plusieurs pavés atterrissent aujourd'hui dans la mare. Le premier par l'intermédiaire d'une longue enquête fouillée de Cheek qui a publié ce 6 avril le résultat de ses investigations. Le second par le truchement d'Instagram et du compte Balance ton tatoueur, né dans la foulée de Balance ta start-up, ou Balance ton Youtubeur pour dénoncer certaines pratiques douteuses dans les salons et la communauté "afin de les rendre plus safe". Le compte Instagram suivi par plus de 53 000 abonnés s'est fait le relais de l'enquête de Cheek à laquelle il propose un accès gratuit.

Et le moins que l'on puisse dire c'est que le résultat des recherches est édifiant, le tatoueur est au centre d'une multiplicité d'accusations parmi lesquelles on peut lister l'incitation au cyberharcèlement contre des concurrents, exhibition sexuelle, homophobie, séquestration sans oublier les menaces physiques et verbales de coups... Plusieurs femmes ont témoigné du comportement du tatoueur ; l'une d'entre elles également tatoueuse relate sa rencontre avec Tin-Tin. Alors qu'elle était encore débutante (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Vianney : face aux critiques, le chanteur prend la défense de Kylian Mbappé
Dîners clandestins : le domicile du chef Christophe Leroy perquisitionné
Mort de Patrick Juvet : les révélations de l'autopsie sur les causes de son décès
VIDEO Cyril Hanouna inquiet pour Benjamin Castaldi après son opération des yeux
Aya Nakamura : cette discussion que la chanteuse regrette de ne pas avoir eue avec son père