Timal échappe à la prison après avoir frappé son chien, les internautes dégoûtés face au montant de son amende

YouTube / Snapchat
YouTube / Snapchat

Qui a dit que la justice était lente ? Trois jours après s'être filmé en train de taper son chien sur Snapchat, Timal - le rappeur à qui l'on doit les titres La 15 et Caméléon, vient d'être triplement sanctionné suite à la plainte déposée à son encontre par la fondation 30 Millions d'Amis.

Timal condamné par la justice pour actes de cruauté

Premièrement, l'animal du pote de Booba lui a été immédiatement retiré et va désormais se faire câliner et aimer dans une famille d'accueil avec un grand coeur. De quoi permettre au chien de retrouver des conditions de vie descentes et retrouver confiance en l'être humain.

Deuxièmement, le tribunal de Meaux - qui le jugeait pour actes de cruauté envers un animal domestique ce jeudi 1er septembre 2022, lui a infligé une peine de 120 jours-amendes à 50 euros (ce qui équivaut à 6 000 euros au total). Enfin, troisièmement, il lui est désormais interdit de posséder un animal pendant cinq ans.

Une peine jugée trop légère

Une condamnation jugée légère par les internautes, mais également par la fondation 30 Millions d'Amis qui ne l'estime "absolument pas dissuasive" et "très en-deçà des peines maximales". Et pour cause, Timal risquait une peine pouvant aller jusqu'à 3 ans de prison et 45 000 € d'amende. Autant dire qu'on en est extrêmement loin.

A l'inverse, le camp du rappeur semble soulagé par cette décision....

Lire la suite


À lire aussi

Cristiano Ronaldo condamné : CR7 échappe à la prison de peu, mais pas à l'énorme amende
"La loyauté ne paye pas" : ce départ choc de TPMP après 12 ans dans l'émission dégoûte les téléspectateurs
"Complètement malade", "fin de carrière" : le rappeur Timal se filme en train de frapper son chien et scandalise les internautes, il risque très gros