TikTok : Les gens partagent leur vie en plusieurs parties, même si elle n'est pas digne d'une série Netflix

·1 min de lecture

COOL TA VIE - Les utilisateurs et utilisatrices de TikTok multiplient les anecdotes racontées en plusieurs parties et c’est une méthode qui profite à tout le monde

On connaissait les séries Netflix en plusieurs saisons, voilà maintenant que des inconnus se mettent à nous montrer leur vie en plusieurs parties sur TikTok. Parmi les millions d’utilisateurs et utilisatrices de l’application se cache peut-être le prochain Marc Cherry ou la prochaine Shonda Rhimes mais tous et toutes ne sont pas des conteurs hors pair. Pourtant, de plus en plus d’internautes racontent des anecdotes, vidéos et captures d’écran à l’appui, tout en laissant planer le suspens sur la suite de leurs aventures.

Un Noël qui rapporte

L’une des tendances de ces dernières semaines consistait par exemple à filmer un proche en train d’ouvrir son cadeau de Noël. Pris par l’émotion, il éclate en sanglots. Devant notre écran, on se demande alors quelle pourrait bien être la raison d’un tel torrent de larmes ? Impossible d’obtenir la réponse à moins de cliquer sur la photo de profil du créateur et de scroller sur ses vidéos afin de découvrir le fin mot de l’histoire.

Mais pourquoi donc raconter sa vie en plusieurs parties ? « Ça permet de faire plus de vues avec exactement le même contenu », résume Emmanuelle Patry, créatrice de Social Media Lab, un organisme de formation aux réseaux sociaux. Prenons l’exemple de Irene.jmt dont les conten(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
TikTok : Traumatisée par des vidéos choquantes, une modératrice de contenus porte plainte
TikTok, Facebook, Snapchat… Quelles sont les applications les plus téléchargées en 2021 ?
TikTok teste une option « Republier » inspirée de Twitter

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles