TikTok aussi dangereux que le Fentanyl ? Une comparaison qui inquiète

Tyumen, Russia - January 21, 2020: TikTok and Facebook application on screen Apple iPhone XR (Anatoliy Sizov via Getty Images)

Le député républicain Mike Gallagher a TikTok dans sa ligne de mire. Lors d’une allocution télévisée, il a comparé le réseau social à un opioïde et a fait part de son souhait de l’interdire aux États-Unis.

Lorsque les jeunes commencent à "surfer" sur TikTok, il est difficile pour eux de s’arrêter, un constat alarmant qui ne cesse d’inquiéter les plus hautes autorités. Tout récemment, le réseau social chinois a été comparé au fentanyl, une drogue addictive, par un politicien américain, en raison de son "impact corrosif" sur les adolescents.

Pour le député républicain Mike Gallagher, l’application, détenue par la société ByteDance basée à Pékin, serait "très addictive et destructrice". C’est pourquoi il souhaiterait qu’elle soit interdite aux États-Unis. Tout comme d’autres politiciens américains, il craint également que le gouvernement chinois puisse utiliser l'application pour suivre les Américains, censurer le contenu et promouvoir les récits chinois. Pour le moment, TikTok a déjà été interdit de tous les appareils détenus et gérés par la Chambre des représentants des États-Unis.

VIDÉO - 5 choses à savoir sur TikTok

"Le gouvernement ne peut pas élever vos enfants"

"Le gouvernement ne peut pas élever vos enfants, ne peut pas protéger vos enfants pour vous, mais il y a certaines choses sensées que nous pouvons faire afin de créer un écosystème de médias sociaux plus sain", a-t-il déclaré tout en se disant "préoccupé" par la capacité de TikTok à suivre la position, les frappes et les sites Web visités par les utilisateurs, même lorsqu’ils n’utilisent pas l'application.

En réponse à ces allégations, un porte-parole de TikTok a pris la parole, déclarant qu'il n'y avait "aucune vérité" dans les commentaires de Mike Gallagher et que le Parti Communiste Chinois n’avait "ni contrôle direct ni indirect sur ByteDance ou TikTok". "ByteDance est une société privée mondiale, dont près de 60% appartiennent à des investisseurs institutionnels mondiaux. Le reste étant principalement détenu par les fondateurs de la société et ses employés dont des milliers d'Américains", a-t-il conclu.

VIDÉO - VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia sur les écrans : "C'est une préoccupation majeure pour les parents et l'éducation nationale"