Tiger Lake : Intel dévoile ce que son futur processeur pour ultraportables aura dans le ventre

Le numéro 1 des semi-conducteurs est peut-être en pleine forme, avec une action au plus haut depuis plus de 19 ans, il n’empêche qu’Intel a une petite épine dans le pied. Sur son segment historique des processeurs x86 grand public, Intel doit désormais compter sur un AMD conquérant. AMD qui, après avoir marqué des points dans les PC de bureau, s’apprête à réitérer dans les PC portables avec ses Ryzen 4000.

Et ça, Intel ne veut pas le laisser (trop) passer. Après une génération de puces mobiles « Ice Lake » qui inauguraient le process de fabrication en 10 nm, Intel a profité du CES pour dévoiler quelques éléments de la prochaine plate-forme appelée « Tiger Lake ». Des détails présentés en grande pompe par Greg Bryant, chef de la division des puces grand public d'Intel.

Les débuts de la nouvelle génération graphique Xe

Une fois n’est pas coutume chez Intel, la plus grosse promesse en termes de gains de performances ne vient pas du CPU, mais du GPU. Tiger Lake intègre en effet la première génération du GPU maison « Xe », dont nous vous avons déjà parlé à la suite de la présentation du prototype de la future carte graphique dédiée d’Intel, la DG1. La partie graphique de Tiger devrait doubler les performances de la génération Ice Lake actuelle. Une prouesse, quand on sait que l’Iris Plus intégré dans Ice Lake doublait déjà les performances du GPU précédent !

Ce quadruplement de performance en...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi