Tige, feuille ou racine : quelle partie d’une plante faut-il (vraiment) utiliser pour vos boutures ?

Si vous souhaitez ajouter de nouvelles pousses à votre jardin ou créer des cadeaux verts pour vos proches, rien de plus efficace (et de plus simple) que de réaliser des boutures ! En coupant, puis en faisant croître une petite partie d’une plante de votre choix, vous pouvez la multiplier en quelques gestes. Mais quel bout faut-il sectionner, au juste, pour réussir une propagation : la tige, la feuille ou la racine ?

Le BA-ba pour réussir ses boutures cet automne

Le bouturage est une méthode populaire de propagation végétale, où une partie d'une plante, comme une tige, une feuille ou une racine, est coupée et placée dans des conditions favorables pour développer de nouvelles racines et pousses, et, à terme, un nouveau plant ! L'automne est une période idéale pour réaliser cet exercice, car les plantes sont souvent dans une phase de croissance plus lente. Leurs ressources sont donc davantage concentrées, ce qui peut largement favoriser la formation de nouvelles racines et de nouvelles pousses.

Mais pour bien pratiquer la propagation, il faut d’abord sélectionner la bonne partie à prélever sur votre espèce. Vaut-il mieux sectionner la tige, une feuille, ou encore un morceau de racine ?

Tige, feuille, racine... Quelle partie de la plante faut-il couper pour une bouture efficace ?

En réalité, la partie de la plante que vous choisissez pour réaliser une bouture dépend en grande partie du type d'espèce que vous souhaitez bouturer et de votre niveau d'expertise en matière de...Lire la suite sur Mon Jardin & ma maison