Un tiers des patients hospitalisés pour la Covid-19 retourne à l'hôpital dans les quatre mois

Céline Deluzarche, Journaliste
·2 min de lecture

Non, le Covid n’est pas une simple grippette. Une étude britannique portant sur 48 .000 malades de la Covid-19 sortis de l’hôpital en août 2020 montre que près d’un tiers (29,4 %) d’entre eux sont de retour à l’hôpital dans les 140 jours suivant leur sortie. Sur la même période, 1 sur 10 (12,3 %) décède, soit des taux 4 et 8 fois supérieurs au groupe de contrôle, alertent les auteurs dans la revue BMJ.

Covid-19 longue : une atteinte de plusieurs organes

On savait déjà que l’infection par le SARS-CoV-2 pouvait entraîner des symptômes persistants, ce que l’on appelle la « Covid longue ». Cela se caractérise par toute une série de manifestations, allant de l’essoufflement aux maux de tête en passant par une fatigue généralisée, une dépression, des pertes de mémoire ou encore des douleurs articulaires. Selon une précédente étude chinoise, 75 % des patients présentent ainsi encore des symptômes 6 mois après l’infection. Il a également été montré que le virus pouvait causer des dommages à d’autres organes que les poumons. Une étude de 2020 montre ainsi que 32 % des personnes atteintes de « Covid longues » présentent des atteintes au cœur, 12 % au niveau des reins et 10 % au foie ; 25 % des patients ont même plusieurs organes touchés.

Les maladies cardiaques ou le diabète sont non seulement des facteurs de risque mais aussi des complications liées au Covid-19

Mais le constat des auteurs de l’article de BMJ est bien plus alarmant en terme de mortalité. « Cette maladie est loin d’être bénigne », appuie Amitava Banerjee, coauteur de l’étude, dans le Guardian. L’étude souligne en particulier des taux bien plus élevés d’affections respiratoires, de diabète, et de maladies cardiovasculaires chez les patients infectés par la Covid-19 que dans la population générale. « Jusqu’à présent, nous pensions que les maladies cardiaques, rénales ainsi que le diabète étaient des facteurs de risque pour les patients atteints de Covid-19, mais il s’avère que ce sont aussi des complications...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura