Tierno Monénembo – Plaidoyer pour Mohamed Ould Abdelaziz

·1 min de lecture
L'ex-président mauritanien a volontairement quitté un pouvoir conquis par un coup d'État sans modifier la Constitution dans le sens d'un mandat supplémentaire. 
L'ex-président mauritanien a volontairement quitté un pouvoir conquis par un coup d'État sans modifier la Constitution dans le sens d'un mandat supplémentaire.

Entendons-nous bien, ce texte ne vise ni à rehausser l?image de l?ancien président de la Mauritanie ni à défendre sa politique économique et sociale. Je laisse cette prérogative aux Mauritaniens. J?ai trop souffert, dans les années 1970, d?entendre mes amis sénégalais, maliens, ivoiriens ou autres, chanter les louanges de Sékou Touré sans n'avoir jamais mis les pays en Guinée pour savoir de quoi il retourne. Dans une Afrique où la politique est une supercherie et la présidence de la République, une simple sinécure, le rêve serait d?instituer une loi réservant aux peuples concernés le droit exclusif de juger de la qualité de leurs dirigeants.

À LIRE AUSSIMauritanie : l?ex-président Ould Abdel Aziz inculpé pour corruption

Pour l'écrivain guinéen Tierno Monénembo, l'encouragement au départ des présidents réside aussi dans le traitement qui leur est réservé quand ils ne sont plus au pouvoir. © STR/AFP

Le sens de ce plaidoyer

Mon plaidoyer ne portera donc que sur un point précis : le civisme et l?élégance avec lesquels ce monsieur a quitté le pouvoir au terme de ces deux mandats réglementaires et la situation scandaleuse dans laquelle il se retrouve à présent. L?ancien président Mohamed Ould Abdelaziz a été arrêté le 22 juin dernier, soit environ 22 mois après avoir volontairement libéré sa place. On l?accuse de corruption, de blanchiment d?argent, etc. Ces chefs d?accusation sont peut-être fondés. Mais dans les systèmes politiques qui sont les nôtres, la dérive [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles