"Tiens voilà du boudin !", le chant officiel de la Légion étrangère

Ce n'est pas une spécialité charcutière réalisée avec le sang de l'ennemi, mais une tente roulée très serrée, ce qui lui donne une forme de boudin. "Tiens, voilà du boudin, voilà du boudin", le rythme de la musique fait marcher les légionnaires à la cadence de 88 pas par minutes, un pas plus lent que les autres troupes, ce qui explique que la Légion étrangère passe toujours en dernier pendant le défilé du 14 juillet. Retour sur l'histoire de ce corps d'armée singulier.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles