Ticket d'entrée

Libération.fr

«It’s huge», comme dirait le toujours mesuré Donald Trump : le huitième épisode de Fast & Furious a battu le record du meilleur démarrage mondial en amassant 532 millions de dollars (497 millions d’euros) en trois jours d’exploitation sur 63 territoires. La franchise vroum-vroum carburant à l’astiquage frénétique de tout un tas de leviers de vitesse et à la destruction d’un maximum de bagnoles neuves double donc au virage le dernier méga-chiffre de Star Wars : le Réveil de la force. (Source «Écran total», chiffres au 16 avril)

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

«11 Minutes», la fraction fatale
«Les Initiés», à la recherche de nouveaux membres
«Glory», pécule par-dessus tête
«Nostos», esquisse d’un retour à Ithaque
«Jonction 48», séparer le vrai du flow

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages