Thromboses et AstraZeneca, Ingenuity et mycobiote : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 6 avril 2021 : le lien entre thromboses et AstraZeneca se renforce, Ingenuity survit à sa première nuit sur Mars et le rôle du mycobiote en matière de santé est mis en lumière.

L'actualité scientifique du 6 avril 2021, c'est :

En santé : .

  • Parmi les personnes vaccinées, il y a un nombre de cas supérieur de thromboses cérébrales chez les personnes jeunes.

  • Au Royaume-Uni, il y a eu 30 cas et sept décès sur un total de 18,1 millions de doses administrées au 24 mars.

  • Ce qui provoque cette réaction n'a pas encore été déterminé.

En espace : .

  • Composé de quatre pieds, d'un corps et de deux hélices superposées, ne pesant que 1,8 kg et mesurant 1,2 m d'un bout à l'autre de ses pales, Ingenuity est un hélicoptère ultra-léger semblable à un gros drone.

  • Le fait d'avoir survécu à la glaciale nuit martienne était "une étape majeure" pour ce mini-hélicoptère.

  • Ingenuity se nourrissait jusqu'alors de l'énergie du rover, mais dépend désormais de ses propres panneaux solaires.

En santé : .

  • Le mycobiote est la portion du microbiote intestinal constituée de champignons.

  • Les champignons intestinaux joueraient un rôle primordial sur nos organes et notre système immunitaire.

  • Le mycobiote pourrait être impliqué dans l'intolérance au gluten et les maladies intestinales.

En santé : .

  • Les chercheurs sont parvenus à identifier un capteur de froid appelé TRPC5.

  • TRPC5 serait présent au niveau de certaines cellules dentaires, les odontoblastes, celles localisées en périphérie de la dentine.

  • La sensibilité au froid serait accrue en cas d'inflammation.

En animaux : .

  • Les narvals, aussi surnommés licornes des mers, sont des mammifères marins vivant dans l'Océan Arctique.

  • Tout comme nos cheveux ou nos dents, la défense de narval conserve chronologiquement des renseignements physiologiques.

  • Leur défense récolterait des données permettant de reconstituer leur environnement et leur comportement alimentaire.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi