Thor Ragnarok (TF1) : pourquoi il faut absolument regarder ce film Marvel

·1 min de lecture

Troisième aventure cinématographique du célèbre dieu nordique incarné avec autodérision par Chris Hemsworth, Thor : Ragnarok (2017) propose un ton différent des précédents épisodes. Après l’approche très shakespearienne du réalisateur Kenneth Branagh dans le premier volet (Thor, 2011), puis la noirceur et la dimension tragique du second opus (Thor : Le Monde des ténèbres, 2013), la franchise Marvel glisse cette fois vers la parodie. C'est la première raison de regarder le film : c'est l'épisode le plus drôle de la saga. En effet, dans ce péplum spatial délirant, notre héros – privé de son marteau magique et de sa longue chevelure blonde – affronte Hulk et un excentrique tyran (le très haut perché Jeff Goldblum et son 1,95 m !), qui organise sur sa planète des combats de gladiateurs pour ses jeux du cirque.

Si le film a pris une telle orientation comique, c’est grâce à ce cinéaste, qui s’est vu confier la réalisation de ce blockbuster aux 180 millions de dollars. Star en son pays, la Nouvelle-Zélande, Taika Waititi est considéré là-bas comme un trésor national, au même titre que Peter Jackson. Né d’un père maori et d’une mère de descendance juive russo-irlandaise, ce Polynésien a apporté un humour très second degré à l’univers de Thor. Le réalisateur de Jojo Rabbit déclarait d'ailleurs en 2017 dans le mensuel Cinemateaser : "Regardez comment les superhéros s’habillent, ils sont ridicules ! C’est vraiment dur de les prendre au sérieux." En démystifiant ainsi le personnage de comics (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

La lutte des classes (France 2) : cette affaire de plagiat qui a entaché la sortie du film
Samuel Le Bihan : ce beau sacrifice qu'il fait pour sa fille Angia, atteinte d'autisme
Suicide Squad (TF1) : pourquoi il faut regarder le film de super-vilains avec Margot Robbie
Astérix et Obélix contre César (TF1) : ce grave accident qui a failli coûter la vie à Gérard Depardieu
Barbra Streisand éreinte Lady Gaga et le remake du film A Star Is Born : "Une mauvaise idée"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles