Thon rouge de l'Atlantique: L'espèce a retrouvé des forces, mais est-ce l'heure de relancer la pêche?

POISSON - Depuis  la mise en place en 2007 d’un plan de reconstitution de l’espèce, le thon rouge a retrouvé des forces en Méditerrannée et en Atlantique, au point d’envisager une hausse importante des quotas de pêche…

POISSON - Depuis  la mise en place en 2007 d’un plan de reconstitution de l’espèce, le thon rouge a retrouvé des forces en Méditerrannée et en Atlantique, au point d’envisager une hausse importante des quotas de pêche…

Le thon rouge de l’Atlantique a du souci à se faire. Depuis ce mardi et jusqu’au 22 novembre, les Etats membres de la

Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (Cicta), dont l’Union européenne, sont réunis au Maroc pour fixer les quotas de pêche pour l’année suivante du thon rouge et des espèces apparentées dans l’Atlantique-est et les mers adjacentes, la Méditerranée en particulier.

Passer d’un plan de reconstitution à un plan de gestion

Jusque là, rien d’extraordinaire : cette réunion se tient chaque année en novembre. Mais pour le thon rouge, une espèce toujours autant prisée par le marché japonais du sushi, les discussions qui démarrent ce mercredi revêtent une importance particulière. « Cette édition 2018 pourrait acter le passage d’un plan de reconstitution de l’espèce à un plan de gestion », explique Caroline Mangalo, chargée de mission au

Comité national des pêches maritimes et des élevages marin (CNPMEM).

>> Lire aussi: Le premier thon rouge vendu à 605.000 euros à la première criée 2017 de TokyoEnvisager cette transition est en soi une bonne nouvelle. Il y a quelques années encore, le thon rouge était sur le point de disparaître de la Méditerranée et de l’Atlantique. Le stock de thons rouges reproducteurs -que le comité scientifique de la Cicta évalue régulièrement pour avoir un ordre d’idée de la population totale de l’espèce- était tombé à 150.000 tonnes en 2008. « Cette estimation ne faisait que confirmer les constats alarmantscdès le début des années 2000 faits au débarquement des bateaux de pêche, explique Théa Jacob, chargée « pêche durable et mammifères marins au WWF. Les quantités ramenées avaient fortement baissé. »

Un plan de reconstitution qui a porté ses fruits

(...) Lire la suite sur 20minutes
VIDEO. Extinction d'espèces: Comment l'homme provoque la disparition des animaux
Non, les requins ne sont pas de retour en Méditerranée
Morbihan: Un pêcheur contrôlé avec 200 kilos de coques pêchés illégalement
VIDEO. Japon: Le premier thon rouge vendu à 605.000 euros à la première criée 2017 de Tokyo
Lorient: Dix-huit tonnes de thon rouge saisies à bord d’un chalutier
Méditerranée : Avec la hausse des stocks et des quotas, le thon rouge retrouve la pêche

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages