Thomson Reuters: Le CA et les prévisions de trésorerie dopent le titre

par Kenneth Li
·3 min de lecture
THOMSON REUTERS: LE CA ET LES PRÉVISIONS DE TRÉSORERIE DOPENT LE TITRE
THOMSON REUTERS: LE CA ET LES PRÉVISIONS DE TRÉSORERIE DOPENT LE TITRE

par Kenneth Li

(Reuters) - Thomson Reuters a annoncé mardi une hausse de son activité au 3e trimestre, soutenue par ses divisions dans le domaine juridique et des entreprises, et a relevé son objectif annuel de flux de trésorerie à la faveur d'une baisse de ses coûts.

Les investisseurs ont salué ces chiffres par une hausse de 4,7% en fin de matinée à Wall Street.

Le groupe, propriétaire de Reuters News, a déclaré que ces résultats confortaient ses objectifs annuels, même si la pandémie de coronavirus peut modifier la situation.

Le chiffre d'affaires de Thomson Reuters a progressé de 2% à 1,44 milliard de dollars au troisième trimestre tandis que son résultat opérationnel a augmenté de 21% à 318 millions.

"Je suis très heureux de pouvoir dire que nos marchés et nos activités continuent de très bien résister à un environnement macro-économique complexe", a déclaré le directeur général du groupe, Steve Hasker.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) du groupe a pour sa part progressé de 42%, soutenu à la fois par la progression de son activité mais également par les mesures de réductions des coûts mises en place dans le cadre de la pandémie.

Les responsables du groupe ont indiqué lors d'une conférence avec les analystes que l'objectif de réduction de coûts avait été dépassé d'environ 30 millions de dollars, pour atteindre finalement 130 millions, une somme qui sera réinvestie au quatrième trimestre dans ses principales activités.

ACQUISITIONS PRÉVUES FIN 2020-DÉBUT 2021

Dans une note, Matt Arnold, analyste chez Edward Jones, estime qu'il s'agit d'un "solide trimestre" pour Thomson Reuters, qui démontre ainsi "la résistance de son modèle reposant sur les abonnements".

Le directeur financier, Michael Eastwood, a déclaré que Thomson Reuters envisageait toujours de procéder à des acquisitions et qu'une opération pourrait être annoncée d'ici la fin de l'année ou au début de 2021.

Le résultat net ajusté par action du groupe s'est établi à 39 cents, légèrement au-dessus du consensus de 38 cents, selon les données IBES de Refinitiv, le chiffre d'affaires étant lui aussi légèrement supérieur aux attentes de Wall Street.

Les résultats du groupe ont été soutenus par les activités juridiques, fiscales et liées aux entreprises.

La division Reuters News a en revanche accusé un recul de 2% en données organiques, en raison de la baisse des revenus tirés de l'agence de presse et de l'impact de la pandémie sur les activités événementielles.

Thomson Reuters a réaffirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'année d'un chiffre d'affaires en hausse de 1% à 2% et a relevé ses prévisions de flux de trésorerie disponibles à environ 1,1 milliard de dollars, soit dans la partie haute de sa prévision précédente.

Le groupe a également indiqué que l'achat par le London Stock Exchange de la société de données et d'analyse Refinitiv devrait être clôturé au premier trimestre 2021.

La vente de la participation de 45% de Thomson Reuters dans Refinitiv lui permettra de détenir une part de 15% dans le capital de la LSE, dont la valeur est estimée à quelque 9 milliards de dollars. Le groupe prévoit de céder d'ici cinq ans cette participation et d'en réinvestir le produit dans ses activités principales.

(Version française Jean-Michel Bélot, édité par Henri-Pierre André)