Thomas Sotto se retire de l'émission politique de France 2

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le journaliste entretient une relation avec la conseillère communication de Jean Castex, selon Le Parisien et Le Figaro.

RETRAIT - On le verra beaucoup moins à l’antenne. Thomas Sotto, le présentateur d’“Elysée 2022” sur France 2, a annoncé au Parisien qu’il ne présentera plus cette émission politique en raison “d’un événement de vie privée”. Il laisse également sa place de joker pour “Quatre Vérités”, l’interview politique de France 2 diffusée du lundi au jeudi.

Thomas Sotto ne présentera pas non plus le débat entre les candidats à la primaire Les Républicains, prévu le 30 novembre prochain, selon nos confrères du Parisien.

Le journaliste continuera toutefois de co-animer “Télématin” et garde son poste de joker au 20h Week-end de France 2.

Pourquoi ce placement en retrait? Selon Le Parisien, Thomas Sotto entretient une relation avec la conseillère en communication du Premier ministre Jean Castex: Mayada Boulos.

Cette décision intervient après “de longues discussions” entre la direction de France Télévisions et le journaliste. “Dans les couloirs de la télévision publique, cette ‘love affair’ a jeté un froid”, assure Le Parisien.

“Ce qui relève de la vie privée doit rester privé”

A en croire nos confrères, l’idylle du couple aurait débuté cet été, mais serait depuis restée secrète. Jusqu’à ce que la direction de France Télévisions apprenne la nouvelle la semaine dernière. “On l’apprend, a affirmé le groupe au Figaro. Mais ce qui relève de la vie privée doit rester privé”.

Et d’ajouter, comme pour temporiser: “Thomas Sotto est un journaliste exemplaire qui n’a jamais fait l’objet d’aucun reproche déontologique. Il a toujours parfaitement respecté sur nos antennes, dans tous nos rendez-vous d’information, les principes d’indépendance et d’impartialité du service public”.

Ce n’est pas la première fois qu’un journaliste se retire provisoirement de l’antenne pour des raisons similaires. En 2019, Léa Salamé, qui co-anime d’ailleurs “Elysée 2022” avec Thomas Sotto, avait pris la décision de quitter temporairement l’antenne de France Inter et d’arrêter la présentation de “L’Émission politique” sur France 2, en raison de la candidature de son compagnon Raphaël Glucksmann aux élections européennes.

“Ma profession de journaliste n’a jamais été aussi critiquée, attaquée, vilipendée, avait-elle expliqué, rappelle Le Figaro. Nous vivons à l’ère du soupçon, largement relayé par les réseaux sociaux, et je ne veux pas prendre le risque d’être instrumentalisée pour l’abîmer davantage. Aussi parce que les périodes de campagne sont particulièrement sensibles et inflammables, je ne veux pas qu’on me reproche une quelconque collusion ou partialité”.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - "C'est tout à fait troublant" : Thomas Sotto et Julia Vignali épatée par la comédienne Cristiana Reali

undefinedundefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles