Thomas Pesquet prend le commandement de l'ISS

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis le 4 octobre 2021, l'astronaute français Thomas Pesquet occupe le poste de commandant de la Station spatiale internationale. C'est une première pour un Français.

Depuis le 4 octobre 2021, Thomas Pesquet est devenu le commandant de la Station spatiale internationale (ISS), ou plus précisément, son commandant d'équipage.

Une cérémonie traditionnelle pour le changement de commandement

"Aujourd'hui, l'astronaute de l'ESA Thomas Pesquet est devenu commandant de la Station spatiale internationale, succédant à l'astronaute de l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale et membre de Crew-2, Akihiko Hoshide, explique l'ESA dans paru le 4 octobre. Thomas conservera ce rôle jusqu'à peu de temps avant le retour de Crew-2 sur Terre en novembre". Lors d'une cérémonie traditionnelle, le Français a reçu une clé symbolique des mains du Japonais afin de certifier la passation de pouvoir. Ce dernier était devenu commandant le 27 avril, succédant lui-même à Shannon Walker, une astronaute américaine. Thomas Pesquet devient responsable du bien-être de l'équipage. Il devra ainsi s'assurer que "les membres d'équipage peuvent effectuer les tâches qui leur sont demandées pendant leur séjour dans l'espace", souligne l'ESA. Une responsabilité cruciale lorsqu'on se trouve à 400 kilomètres de la terre ferme.

Une première pour un Français

Il s'agit de la quatrième fois qu'un Européen prend la tête de l'ISS mais c'est une première pour un Français. "Je suis fier de représenter mon pays là-haut", a déclaré Thomas Pesquet. Il a salué, en anglais, le "rôle actif que la France a joué dans l'aérospatiale et l'exploration spatiale". "Merci à tous les décideurs, tous les ingénieurs, tous les actifs du secteur spatial. Si aujourd'hui je deviens le premier commandant d'un véhicule spatial, c'est en grande partie à vous que je le dois", a poursuivi cet ex-pilote de ligne, en français cette fois. "Tu as été un formidable co-équipier et tu vas être un formidable commandant !", lui a dit Akihiko Hoshide. "Maintenant, c'est à mon tour d'essayer de faire un bon boulot pour garder la mission en sécurité, achever nos taches opérationnelles et revenir vers ceux qu'on ai[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles