Thomas Pesquet fera virtuellement du vélo depuis l’ISS

Par LePoint.fr (avec AFP)
·1 min de lecture
Thomas Pesquet doit rejoindre l'ISS le 22 avril avec trois autres astronautes. (Illustration)
Thomas Pesquet doit rejoindre l'ISS le 22 avril avec trois autres astronautes. (Illustration)

Le nouveau séjour de Thomas Pesquet à plus de 400 kilomètres de la Terre s'annonce sportif. Pas seulement au vu des missions scientifiques qui attendent, sur l'ISS, le « frenchie » de l'équipe, mais aussi parce qu'il embarquera dans ses bagages, le 22 avril, une technologie française lui permettant de faire du vélo en réalité virtuelle, relate 20 Minutes.

Le logiciel, développé par l'entreprise héraultaise Fit Immersion, a séduit le CNES (Centre national d'études spatiales). Et pour cause : grâce à un casque de réalité virtuelle et à un vélo d'appartement, tout un chacun peut pédaler avec l'illusion d'arpenter des routes bien ancrées sur le plancher des vaches.

« On ne s'y attendait pas du tout »

Une série de parcours a été sélectionnée spécifiquement pour Thomas Pesquet parmi la quinzaine proposée par l'entreprise. Tous ont été filmés à 360°. Et les pédales du vélo d'appartement, équipées de capteurs, permettent de synchroniser le rythme de défilement du décor avec la vitesse de course de l'utilisateur.

À LIRE AUSSILa Station spatiale internationale, foyer de bactéries inconnues

Dimitri Prikhodko, le fondateur de Fit Immersion, s'est souvenu, pour 20 Minutes, de sa surprise d'avoir vu son innovation retenue pour voyager jusqu'à la Station spatiale internationale. « On ne s'y attendait pas du tout. Un matin, on a reçu un mail du CNES, c'est arrivé comme ça. C'est complètement fou de voir partir son application dans l'espace ! », a-t-il expliqué au journal.

Thoma [...] Lire la suite