Thomas Pesquet, eau dans une galaxie et éponge : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 8 novembre 2021 : le retour de Thomas Pesquet sur Terre débutera ce soir, de l'eau a été découverte dans une galaxie lointaine et l'éponge est un brouillon de notre réseau cérébral.

L'actualité des sciences du 8 novembre 2021 c'est :

Espace :

  • En raison de vents violents dans le golfe du Mexique, le désamarrage de la capsule Crew Dragon a été repoussé à 20h05, pour un amerrissage prévu le mardi 9 au large des côtes de la Floride.

  • L’arrivée en pleine mer accentuera encore l’effet "mal de mer" du retour, selon l'astronaute, qui devra enchaîner avec des examens médicaux.

  • Cette mission spatiale lui a permis de devenir le premier Européen à voyager à bord d’une capsule privée et le premier Français à devenir commandant de l’ISS.

Espace :

  • Des molécules d’eau et de monoxyde de carbone ont été détectées dans une galaxie située à une distance de 12,88 milliards d’années-lumière de nous.

  • Cette détection a été permise grâce au radio télescope haute résolution d’Alma, qui a pu rendre visible les nuages de gaz moléculaires dans la galaxie.

  • La découverte de ces éléments indispensables à la vie souligne la précocité de l’Univers à fabriquer des molécules et à créer la vie.

Animaux :

  • Il se confirme que notre cerveau vient en ligne droite d'une éponge, cet animal antédiluvien aquatique.

  • Sa dissection a permis d’identifier 18 types cellulaires différents, avec des propriétés d’interaction rappelant fortement celles équipant les synapses humaines.

  • L’éponge, qui n’a ni réseau neuronal ni réseau sanguin mais qui échange à l’aide du flux marin, est comme une ébauche de la communication cérébrale des animaux.

Santé :

  • Des doses toxiques de cadmium dans notre système digestif peuvent entraîner une dégradation excessive de vitamine D, affaiblissant ainsi notre système immunitaire et favorisant l’apparition d’allergies.

  • A cause de la pollution anthropique, des métaux lourds peuvent se retrouver dans l’air, l’eau et les sols, et par conséquent dans notre alimentation.

  • Les chercheurs tentent actuellement de trouver des composés qui pourraient bloquer la dégradation de la vitamine D.

Pollution : .

  • L'Australie a affirmé qu'elle continuera à vendre[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles