Thomas Pesquet dévoile la manière insolite dont il a fêté le 14 juillet depuis l’espace (PHOTOS)

·1 min de lecture

Depuis l'espace, Thomas Pesquet continue de suivre attentivement ce qui se passe sur Terre. L'astronaute français n'a par exemple pas manqué une miette de l'Euro 2020, malgré le parcours un peu court des Bleus dans la compétition. Il devrait pouvoir découvrir en avant-première le premier volet du film Kaamelott, qui sortira en France, le 21 juillet. Même si la tâche s'annonce difficile, comme l'avait expliqué Alexandre Astier, son réalisateur, dans Quotidien. "Il faut que la Nasa le voit pour être sûr qu'il n'y a pas dans mon film un encouragement, par exemple à faire sauter une station spatiale internationale", avait-t-il indiqué. Et il n'a pas manqué non plus le rendez-vous de la fête de la musique. Pour l'occasion, il a joué de son fidèle saxophone qui l'a accompagné jusque dans l'ISS. Il était même présent pour la finale de Roland-Garros.

Le compagnon d'Anne Mottet ne pouvait donc pas passer à côté du 14 juillet. Il l'a célébré une première fois en publiant une photo de la France comme on ne l'a jamais vue. "Pour photographier la France métropolitaine en entier depuis l'ISS, il faut un peu de perspective. Ce passage au sud a l'avantage de vous présenter notre pays dans un sens familier." Il a également posté une vue de l'espace de l'Île-de-France, pour se remémorer le défilé du 14 juillet auquel il a assisté en personne il y a trois ans. Ce jeudi 15 juillet, Thomas Pesquet a expliqué sur les réseaux sociaux la manière originale dont il avait passé la fête nationale, depuis (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Meghan Markle s'associe avec le mari d'une célébrité pour un projet Netflix
Ce rôle que Johnny Hallyday a eu dans la rencontre entre le prince Emmanuel-Philibert de Savoie et son épouse Clotilde Courau
"Que le droit de fermer sa gu**le ?" Un proche d'Emmanuel Macron très en colère !
Thomas Pesquet poste une photo spectaculaire de la France vue depuis l’ISS pour le 14 juillet
Martin Blachier veut la "guerre" contre les anti-vaccins : "Notre ennemi, ce n'est plus le virus, c'est les anti-vax"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles