Thomas Pesquet dévoile un fascinant time-lapse de sa sortie dans l'espace

·1 min de lecture
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

ESPACE - L’agence spatiale européenne (ESA) et la Nasa n’en finissent pas de partager de sublimes photos et vidéos depuis la station spatiale internationale et du quotidien des astronautes qui y travaillent.

Jeudi 24 juin, l’ESA a partagé via le compte Twitter de Thomas Pesquet un impressionnant time-lapse de la dernière sortie extra-véhiculaire du spationaute français. La vidéo à découvrir en tête d’article a été enregistrée par son coéquipier japonais Akihiko Hoshide, resté quant à lui dans l’ISS. 

On y découvre Thomas Pesquet et l’Américain Shane Kimbrough flotter autour de la station, en train de finaliser l’installation d’un nouveau panneau solaire long de 19 mètres. Une intervention que le duo avait débutée mercredi 16 juin mais la mission avait été troublée par plusieurs contretemps, notamment à cause de soucis concernant la combinaison de Shane Kimbrough.

6h30 d’intervention dans le vide

L’opération d’une durée de 6h30 a été un succès et la Nasa prévoit une nouvelle sortie dans l’espace le 25 juin pour que le duo termine l’installation d’un second panneau solaire. Ce dernier doit permettre au vaisseau construit en 1998 d’accroître sa production d’électricité. 

Thomas Pesquet comptabilise désormais 26 heures et 15 minutes passées en sortie spatiale. Le réparateur spatial -qui a pu se changer les idées en regardant France-Portugal sur son temps libre- avait déjà réalisé des sorties en orbite lors de sa première mission, entre 2016 et 2017.

À voir également sur Le HuffPost: Que risque Thomas Pesquet s’il commet un crime dans l’espace...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles