Thomas Pesquet à la Cité de l’Espace : les photos de sa visite

Il était venu il y a cinq ans, à la fin de sa première mission, Proxima, au contact du public de la Cité de l’Espace, venu très nombreux pour le vingtième anniversaire de ce temple de la médiation scientifique. Maintenant, la Cité de l’Espace est sur le point de fêter son quart de siècle et la venue de Thomas Pesquet ouvre le bal.

Il y a eu du monde pour voir Thomas Pesquet ! Beaucoup portaient le T-shirt de la mission Alpha ; pour certains, ils avaient réellement travaillé dessus avec lui. © Daniel Chrétien, Futura Sciences
Il y a eu du monde pour voir Thomas Pesquet ! Beaucoup portaient le T-shirt de la mission Alpha ; pour certains, ils avaient réellement travaillé dessus avec lui. © Daniel Chrétien, Futura Sciences

Thomas Pesquet est venu à la Cité en fin d’après-midi. Le matin, il était au Cnes, au contact des équipes du Cadmos (Centre d’aide au développement des activités en micropesanteur et des opérations spatiales). Il a passé la matinée en compagnie des équipes qui l’ont aidé et accompagné pendant qu’il réalisait ou suivait les 12 expériences françaises de la mission Alpha. Après le Cnes, il est allé au Stade Toulousain avec l’association OSE Isae dont il est l'un des parrains.

Pendant une heure et demie, l'astronaute a répondu aux questions. © Daniel Chrétien, Futura Sciences
Pendant une heure et demie, l'astronaute a répondu aux questions. © Daniel Chrétien, Futura Sciences

Sous un Soleil estival, Toulouse étant une oasis entre les orages, Thomas Pesquet est venu répondre aux questions du public, essentiellement posées par des enfants ou des étudiants. Thomas Pesquet a raconté son vécu de la mission Alpha, qui vient juste de finir pour lui. Juste avant, il a répondu aux questions de la presse, notamment sur la suite de sa carrière d’astronaute.

Juste avant de parler au public, Thomas Pesquet s'est entretenu avec la presse. Il n'est pas dans la Lune, mais la Lune est en lui ! © Daniel Chrétien, Futura Sciences
Juste avant de parler au public, Thomas Pesquet s'est entretenu avec la presse. Il n'est pas dans la Lune, mais la Lune est en lui ! © Daniel Chrétien, Futura Sciences

Quelle est la suite pour Thomas Pesquet ?

Bien sûr, la Lune est au programme. Pour lui, c’est déjà demain. Si la première mission habitée autour de la Lune (Artemis II) n’aura pas lieu avant 2023-2024, la préparation commencera deux ans avant et les astronautes européens y participeront ! Pour rappel, l’Agence spatiale européenne apportera deux...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles