Thomas Langmann condamné à 10 mois de prison avec sursis pour harcèlement moral

[Url href='https://twitter.com/gehenne']Guillaume Nicolas (@gehenne)[/url]
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné Thomas Langmann, producteur de The Artist, a 10 mois de prison avec sursis avec obligation de soins, dans l’affaire de harcèlement qui l’oppose à Céline Bosquet.

Ce mercredi, le tribunal correctionnel de Paris a prononcé une condamnation de 10 mois de prison avec sursis à l’encontre de Thomas Langmann pour le harcèlement moral de Céline Bosquet, sa femme avec qui il est en instance de divorce. Le producteur de The Artist et Star 80 devra également engager un suivi psychologique et verser 8000€ de dommages et intérêts ainsi que le remboursement des frais de justice qui s’élèvent à 5000€.

Le producteur Thomas Langmann placé en garde à vue suite à une plainte de sa femme



Début mai 2018, on apprenait que le célèbre producteur et fils de Claude Berri était placé en garde à vue suite à une plainte déposée par sa femme Céline Bosquet fin mars. L’ancienne mannequin et journaliste l’accusait alors de harcèlement moral après avoir rassemblée plus de 1500 messages (SMS et emails) de son époux alors qu’ils étaient en pleine séparation. Le site du Point, à l’époque, avait pu obtenir une copie de la plainte : « Je vous informe que j'ai très peur de lui et de ses fréquentations, car il a déjà usé de la violence et été condamné pour ça, qu'il s'en est pris à mon père et qu'il est toujours en proie à ses addictions. Ces menaces et ses propos mensongers altèrent ma santé, d’autant que j’ai deux enfants en bas âge à ma charge. » indique-t-elle.

Absent des délibérés, Thomas Langmann compte faire appel de la décision. Son avocat a communiqué à l’AFP que son client « estime que l’infraction n’est pas constituée ».