Thomas Brail, son combat pour sauver les arbres

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Arboriste-paysagiste, Thomas Brail a obtenu un rendez-vous avec Amélie de Montchalin et Marc Fesneau pour évoquer la protection des arbres.

«La France urbaine gagne de plus en plus de terrain. Attention, les villes vertes deviennent grises.» C’est le message que tente de faire passer Thomas Brail depuis près de trois ans. Grimpeur et arboriste-paysagiste mais aussi fondateur du GNSA (groupe national de surveillance des arbres), il est avant tout passionné. Perché, le ventre vide, en haut d’un platane du Champ-de-Mars, Thomas lutte contre la coupe massive d’arbres en milieu urbain à travers, cette fois-ci, une grève de la faim. Et son combat a porté : il a obtenu un rendez-vous avec Amélie de Montchalin et Marc Fesneau pour évoquer la protection des arbres le 20 juin prochain.

Les revendications de Thomas Brail.
Les revendications de Thomas Brail.

Les revendications de Thomas Brail. © Pascal Rostain (...)
Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles