Thierry Solère épinglé par Mediapart pour ses frais de mandat

Anthony Berthelier
·Journaliste au HuffPost
·2 min de lecture
Abonnements familiaux, loyers personnels, frais de scolarité... Médiapart épingle Thierry Solère (ici en photo le 4 juillet 2017) sur ses frais de mandat (Photo: MARTIN BUREAU via AFP via Getty Images)
Abonnements familiaux, loyers personnels, frais de scolarité... Médiapart épingle Thierry Solère (ici en photo le 4 juillet 2017) sur ses frais de mandat (Photo: MARTIN BUREAU via AFP via Getty Images)

Le député LREM, conseiller informel d'Emmanuel Macron, est soupçonné d'avoir utilisé une partie de ses indemnités de député, 167.000 euros, à des fins personnelles.

POLITIQUE - Thierry Solère a-t-il détourné 167.000 euros d’argent public? Mediapart affirme, ce mardi 16 mars, que le député LREM des Hauts-de-Seine est suspecté d’avoir utilisé une part de son indemnité mensuelle représentative de frais de mandats (IRFM) pour des dépenses personnelles, sans lien avec sa fonction de parlementaire.

L’élu, conseiller officieux d’Emmanuel Macron à l’Élysée, est déjà mis en examen pour “fraude fiscale”, “trafic d’influence passif” ou “détournement de fonds publics”, depuis le mois d’octobre 2019. C’est dans ce cadre, que les investigations ont été élargies, en décembre 2020, à des soupçons d’utilisation d’une partie de ses indemnités de député à des fins personnelles.

Les faits remonteraient à la “législature 2012-2017 et postérieurement, pour des sommes de plus de 150.000 euros”, expliquait une source proche du dossier le 10 mars dernier à l’AFP. Ce que confirme Mediapart ce mardi, avançant la somme de 167.000 euros d’argent public, dépensée entre 2012 et 2019, pour des activités de loisirs, des frais de scolarité ou autres retraits sans justificatif.

Ikea, clubs sportifs...

“Au rayon des curiosités, les enquêteurs sont par exemple tombés sur des prélèvements sur le compte IRFM suspectés d’avoir pu servir à payer des loyers pour sa résidence familiale (14.730 euros), des frais de scolarité de ses enfants (4.490 euros) ou encore des ‘abonnements familiaux’ dans des clubs sportifs (6.700 euros)”, écrit le média d’investigation, qui évoque encore ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu peut également vous intéresser :