Thierry Rey, élégant avec Claude Chirac malgré leur séparation : « L’homme de sa vie, c’était son père »

Jacques Chirac s'est éteint le 26 septembre 2019. Au cours de ses funérailles, proches et inconnus se sont montrés admiratifs de la dignité de sa fille, Claude, et de son implication dans le déroulement de ces adieux populaires. Trois mois après cette disparition, l'ancienne conseillère du président de la République continue d'ailleurs à veiller au grain sur sa mère, Bernadette, qui, affaiblie, est quotidiennement prise en charge par trois aides soignantes. Admiratif de la dévotion que son ex-épouse a toujours voué à ses parents, Thierry Rey, qui fut un temps marié à Claude Chirac, na tarit pas d'éloges à l'égard de la mère de son fils, Martin. Dans les colonnes du Monde, cette semaine, il va jusqu'à la qualifier de "sainte".

Séparé de Claude Chirac depuis 1996, époque à laquelle leur fils n'était encore âgé que de trois mois, l'ex-judoka se souvient parfaitement de la dévotion de cette fille à son père. "Elle a été le rempart de son père, son pilier, son garde du corps, elle lui a consacré sa vie", estime-t-il. A tel point d'ailleurs que selon lui, l'engagement de Claude Chirac auprès de l'ancien chef de l'Etat mérite d'être comparé à un "sacerdoce". Il faut dire que la jeune femme a vu son père entrer en politique alors qu'elle n'avait que 4 ans. Elle l'a ensuite connu Premier ministre, maire de Paris et président de la République, devenant par ailleurs l'une de ses conseillères les plus écoutées. Une relation père-fille si fusionnelle qu'elle a fini par coûter son mariage au

Retrouvez cet article sur GALA

Prince George : pourquoi porte-t-il toujours la même chemise sur les photos ?
François Mitterrand dépensier : cet incroyable voyage en Polynésie avec… 420 personnes
VIDEO - Emmanuel Macron remontant les Champs-Elysées : les coulisses d’une photo emblématique
Jean-Baptiste Guégan révèle son secret pour avoir la voix de Johnny
Brigitte et Emmanuel Macron : leurs "escapades inopinées" dans Paris