Thierry Marx, Liz Truss... Bonne ou mauvaise semaine ?

© Emmanuel DUNAND/AFP/ SOPA Images/SIPA

Bonne semaine

Thierry Marx. Le gamin de ­Ménilmontant âgé de 63 ans vient d’être élu président ­confédéral de l’Umih , l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie, l’organisation patronale du secteur de l’hôtellerie-restauration. Révélé par Top Chef, cet ex-militaire ceinture noire de judo, chantre de la cuisine moléculaire et auréolé de deux macarons Michelin dans son restaurant de l’hôtel Mandarin Oriental à Paris, devra s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre qui handicape la profession.

Neymar. C’est une volte-face que le dribbleur brésilien a dû apprécier. Alors qu’il avait requis deux ans de prison et 10 millions d’euros d’amende pour corruption à l’encontre de l’attaquant du PSG, le parquet espagnol a retiré ses accusations. Elle​ « n’étaient pas construites sur des preuves » mais « sur des présomptions », le dossier relevant de la justice civile et non pénale. Surprenant alors que le procès de Neymar, de ses parents, de deux ex-présidents du Barça et d’un ancien dirigeant de Santos s’était ouvert il y a deux semaines après sept ans d’attente… Tous étaient jugés pour des irrégularités ayant entouré le transfert du joueur au FC Barcelone en 2013.

Mauvaise semaine

Liz Truss. Elle a battu le record de brièveté au 10 Downing Street à l’époque moderne en ne restant qu’un mois et dix-neuf jours, du 6 septembre au 25 octobre, Première ministre . Son minibudget fondé sur des baisses massives d’impôts profitables aux plus riches a failli mettre à bas l’économie du pa...


Lire la suite sur LeJDD