Thierry Mariani : "Le communiqué de Renaud Muselier mérite le Nobel de l'enfumage"